Comment fabriquer soi-même son compost?

Comment fabriquer soi-même son compost?

Saviez-vous que 30% de nos déchets domestiques sont compostables? Un bon compost permettra d’obtenir un engrais et un amendement de qualité pour votre jardin. Cependant, sa fabrication demande une certaine maîtrise.

Le compostage doit s’effectuer dans un composteur si vous avez un petit jardin, ou simplement en tas en cas de grande surface. Pour faire un bon composteur, il est indispensable d’utiliser un bac sans fond, car la matière organique doit être en contact direct avec le sol. Il peut être intéressant de choisir un bac muni d’un couvercle afin de protéger le compost des intempéries. Dans le cas d’un tas à l’air libre, il est recommandé de le placer à l’ombre pour éviter le dessèchement.

Quels déchets utiliser?

La clef d’un bon compost est le mélange de plusieurs types de déchets. Il est préférable de réduire les déchets en morceaux. Cela permet un mélange plus facile, une réduction du volume des déchets, ainsi qu’une attaque plus rapide par les micro-organismes du processus de décomposition.

Vous pouvez ajouter vos déchets de cuisine au compost. Cela inclut les épluchures, le marc de café, les fruits et légumes, les restes de repas et les croûtes de fromage, par exemple. Bien qu’elles ne soient pas composées de matière organique mais de carbonate de calcium, les coquilles d’oeuf peuvent également être ajoutées au compost où elles seront dissoutes. Il est cependant préférable de les écraser avant de les y ajouter.

Les déchets de jardin peuvent également être mélangés dans le composteur. Pensez aux tontes de gazon, aux mauvaises herbes et aux fleurs fanées.

Ces deux types de déchets constituent ce que l’on appelle les déchets verts. Ils sont humides et contiennent beaucoup d’éléments qui vont fermenter rapidement. Après chaque couche verte, il est conseillé d’ajouter une couche dite brune.

Les matières brunes englobent les branchages, les feuilles mortes, les copeaux de bois, la paille, les écorces, etc. Ces matières sont plus sèches et plus riches en cellulose et en lignine, deux substances carbonées qui contribuent à fournir un humus stable.

Comment obtenir un bon compost?

Afin d’obtenir un compost de qualité, il faut mélanger les différentes couches alternées à chaque fois que l’on ajoute de la matière. Il est conseillé de ne pas dépasser 20cm de hauteur par couche.

Il faut également aérer régulièrement le mélange, les micro-organismes jouant un rôle essentiel dans le processus de décomposition ayant besoin d’oxygène pour vivre. Sans aération, le compost sera trop tassé et peu fertile.

Enfin, pensez à arroser votre compost régulièrement si vous manquez de matières vertes afin qu’il ne dessèche pas et continue à fermenter de manière optimale.

Quand peut-on utiliser le compost?

Le compost est près à être utilisé après 4 à 6 mois, lorsqu’il a pris l’apparence d’un terreau. Il dégage alors l’odeur d’un sous-bois. La meilleure saison pour l’épandre reste l’automne, ou le début du printemps. Déposez le pur au pied des plantes, sans l’enfouir, et profitez de ses effets à long terme!

Inscrivez- vous à notre newsletter

Et recevez gratuitement notre guide pour prendre soin de vos plantes pendant les vacances !