Comment gérer le vent en méditerranée ?

plante au vent en méditérannée

Comment gérer le vent en méditerranée ?

Sur notre côte méditerranéenne, le vent fait partie entière du paysage. Si l’on peut y entrevoir énormément de belles plantes, c’est principalement, car c’est un endroit qui a  l’avantage d’être préservé des températures très basses. 

Il n’est cela dit pas toujours aisé d’installer, callistemon, mimosa, fougère arborescente, grevillier….  En front de mer.

Cependant,  nos températures ne descendent quasiment jamais en dessous de -10°, nous offrant un choix vaste de plantes, ce qui permet de faire face aux conditions difficiles sur le littoral, et d’adopter des espèces résistantes dans les terres.

Les embruns (gouttes d’eau salées) emportés par le vent, peuvent s’envoler très loin du rivage.

Bien que disposer d’un jardin situé face à la mer est un privilège pour profiter d’une belle vue, cela peut compliquer le choix des plantes.

Nous vous invitons dans ce cas, à aménager une butte d’1 m de hauteur, et d’y installer des végétaux (pas trop hauts et insensibles aux brûlures du sel) pour servir de déviation aux embruns.

Face aux embruns, quelles plantes choisir ?

Dans un premier temps et afin de faire office de barrière naturelle, quelques grands classiques tels que : fusain du Japon, éléagnus, pittosporum.. 

Vous pouvez ajouter des plantes fleuries comme le gattilier, qui s’enracine profondément dans les dunes, capable de s’implanter en tout type de sol drainé.

En été, il s’orne d’un feuillage filtrant semi-persistant. Doté d’épis violets ou blancs et pouvant atteindre 2 à 3 m de hauteur. (Une taille plus basse est possible)

Afin de l’accompagner, d’autres compagnons sont envisageables, comme la Germandrée arbustive, prenant naturellement une forme de boule très ramifiée, déviant facilement les courants d’air.

Ou bien encore l’arroche maritime, un feuillage gris pouvant être conduit dans une forme identique et survivant à des conditions jusqu’à -12°

Vous pouvez aussi opter sur des arbustes pour abriter une terrasse, comme l’arbousier, bien qu’il préfère un sous-bois ou l’abri des dunes.

Son côté rustique et résistant aux températures très basses ainsi que sa coloration automnale orange et rouge, en fait un parfait habitant des fronts de mer.

Répondre